Eurodistrict Saarmoselle
 

Appel contre la fermeture des frontieres

Prise de position de la Présidence de l'Eurodistrict le 25.02.2021

 

Gilbert Schuh et Uwe Conradt, respectivement Président et Premier Vice-Président de l'Eurodistrict SaarMoselle : Malgré les conditions d'entrée sur le territoire plus sévères, tous les points frontières doivent rester ouverts, nous ne voulons pas de contrôles systématiques à la frontière avec présentation de tests négatifs.


Compte tenu du durcissement annoncé des règles d'entrée, l'Eurodistrict SaarMoselle appelle à plus de sensibilité pour les habitants de l'espace transfrontalier de la part de Paris et de Berlin et demande des aménagements en leur faveur.


"Il ne faut pas que les nouvelles règles soient perçues par les habitants comme des fermetures de frontières", déclarent le Président Gilbert Schuh et le Premier Vice-président Uwe Conradt. Les deux délégués français et allemands du Groupement intercommunal de coopération transfrontalier demandent :
1. Que des tests rapides soient également acceptés pour les déplacements non-professionnels. Et pas uniquement des tests PCR.
2. Que tous les points frontières restent ouverts dans l'Eurodistrict SaarMoselle. Il ne faut plus en revenir à barricader les frontières.
3. Il ne faut pas en arriver à des contrôles nationaux de police aux frontières. Si des contrôles relatifs aux nouvelles règles doivent être réalisés, ils doivent l'être hors frontières, pour ne pas créer d'embouteillages aux points de passage, qui s'apparenteraient de fait à une nouvelle fermeture.