Eurodistrict Saarmoselle
 

Déclaration de l'Eurodistrict SaarMoselle le 15 juin 2020

Déclaration de l'Eurodistrict SaarMoselle à l'occasion de la levée des contrôles aux frontières entre l'Allemagne et la France le 15 juin 2020

 

Lundi 15 juin 2020, une rencontre des représentants de l'Eurodistrict SaarMoselle a eu lieu sur le pont de l'amitié entre Kleinblittersdorf et Grosbliederstroff à l'occasion de la restauration de la liberté de circulation et de la levée des contrôles aux frontières entre l'Allemagne et la France.

 

Deux mois auparavant, les maires des communes frontalières de l'Eurodistrict s'étaient déjà adressés aux gouvernements allemand et français afin de parvenir à une ouverture rapide des frontières et plaider pour amitié et cohésion surtout en période de crise. (lire l'appel)

  Declaration 15.06.20 point presse

Il était important pour les représentants allemands et français de l'Eurodistrict de célébrer le jour de l'ouverture de la frontière par un acte symbolique. "Nous sommes heureux qu'après des mois où notre région était divisée par des frontières largement fermées ou contrôlées, nous fassions aujourd'hui un grand pas vers la normalité. Il faut maintenant nous tourner vers l'avenir et améliorer notre collaboration. Nous demandons entre autres, la mise en place d'un fonds de soutien pour la consolidation des futurs projets transfrontaliers", ont déclaré Uwe Conradt, Maire de Sarrebruck et Président de l'Eurodistrict, et Gilbert Schuh, Vice-président et Maire de la municipalité de Morsbach.

 

Dans leur déclaration commune, le Président et le Vice-président accompagnés de Rainer Lang et Pascal Weisslinger respectivement maire de Kleinblittersdorf et de Grosbliederstroff ont rappelé les nombreux effets négatifs que la fermeture de la frontière a eus pour les habitants de l'Eurodistrict. Dans un espace de vie transfrontalier aux multiples interdépendances familiales, culturelles et économiques, il aurait été plus important de coordonner les règles applicables dans la crise de Corona que de fermer les frontières.

  Declaration 15.06.20 Elus pont

 

Des restrictions comme celles des dernières semaines et des derniers mois ne seraient pas acceptables en cas de nouvelle crise. C'est également l'objectif des demandes clairement formulées dans la déclaration : Implication des régions frontalières et du comité de coopération transfrontalière créé en vertu du traité d'Aix-la-Chapelle avant que des décisions de grande portée telles que la fermeture des frontières ne soient prises ; réglementations spécifiques pour le trafic frontalier dans les agglomérations transfrontalières telles que l'Eurodistrict SaarMoselle ; coopération entre les équipes de crise avec la participation de l'Eurodistrict ; assistance médicale mutuelle à travers la frontière sans obstacles bureaucratiques. Le secrétaire d'Etat Roland Theis a remercié l'Eurodistrict pour son implication durant la crise et souligné le fait que nous ne formons qu'un seul et même corps, impossible à dissocier sans le faire mourir. Le Député de la 6e circonscription de Moselle, Christophe Arend, a de son côté mis l'accent sur la solidarité de notre territoire et que celle-ci est importante pour l'héritage à laisser à nos enfants. Nicole Gries-Trisse, Député de la 5e circonscription de Moselle a approuvé ces propos. Nous devons tirer les leçons du passé.

  Elus Pont

Suite à cette déclaration, les représentants politiques ont invité à un échange lors d'un petit déjeuner franco-allemand devant la mairie de Kleinblittersdorf pour marquer le "retour à la normale".

 Declaration 15.06.20 Pot de l'Amitie