Eurodistrict Saarmoselle
 

Séminaire sur l'implication des citoyens dans la construction de l'agglomération transfrontalière SaarMoselle

La France et certains de ses voisins connaissent actuellement une remise en cause profonde de l'Europe, se développant sur des terreaux sociaux et économiques en partie partagés. Cette crise voit se développer une crispation autour de la notion de frontière, alimentée par son instrumentalisation politique, en lien avec la question des migrants et des questions de souveraineté nationale.

 

D'un autre coté, l'Europe a derrière elle 25 ans de programmes de coopération territoriale européenne, avec de nombreux dispositifs sophistiqués et outils aujourd'hui à disposition des territoires frontaliers. De nombreuses démarches ont été menées depuis lors en faveur de la coopération transfrontalière, tant dans le domaine de la gouvernance, du fonctionnement de services, et d'équipements, bénéficiant de moyens financiers importants. Des stratégies ont parfois été bâties, et l'on tend à prendre en compte de plus en plus la dimension transfrontalière dans les documents d'orientation et de planification côté français.

 

Toutefois, tout ce capital technique et intellectuel jouit d'une relativement faible visibilité auprès des habitants des zones frontalières, les  démarches à l'œuvre étant souvent très techniques voire technocratiques, concernant surtout les institutions et quelques acteurs socio économiques impliqués dans des projets ponctuels.

 

Dans ce contexte, la Mission Opérationnelle Transfrontalière (une association des territoires transfrontaliers français) a souhaité s'interroger sur la place du citoyen frontalier dans les dynamiques territoriales et transfrontalières qui sont à l'œuvre sur les frontières françaises.

 

En coopération avec l'Institut des hautes études en aménagement et développement des territoires en Europe (IHEDATE) la MOT a donc organisé, les 29 et 30 juin derniers, en parallèle sur le territoire de l'Eurodistrict SaarMoselle et sur celui de Dunkerque Cote d'Opale, un séminaire pour étudier cette question.

 

Afin que les auditeurs de l'IHEDATE puissent s'imprégner de la culture transfrontalière du territoire SaarMoselle une visite de la télévision MOSAIK et du Parc Explor Wendel ont été organisées. Des rencontres avec Maité Spohr pour une présentation de la MOSA et Anne Funk du Ministère des Finances et de l'Europe du Land de Sarre au sujet de la « Frankreich Strategie ont aussi eu lieu. Des débats intensifs se sont par ailleurs tenus lors de trois ateliers relatifs aux domaines de la culture, de l'éducation et de la communication. L'Eurodistrict profite de cette newsletter pour remercier tous les acteurs de l'espace SaarMoselle qui ont bien voulu participer à ces ateliers.

 

L'IHEDATE a procédé à une analyse du territoire et émis des recommandations tant par rapport à la mise en place d'un cadre d'expérimentation pour le développement d'un projet urbain que par rapport l'implication des citoyens dans la construction de l'agglomération transfrontalière. Les résultats des travaux de l'IHEDATE ont été présentés le 7 décembre dernier à Paris et seront prochainement disponibles sur le site  Internet de l'Eurodistrict.